Contrairement à nombre d’idées reçues, le Nihon Taï Jitsu est un art martial Français dont les origines sont Japonaises.

Les origines de notre discipline remontent au IXème siècle avec la création du Daito-Ryu. Avec la dissolution de la caste des Samouraï, Sokaku Takeda (1859/1943) décide d’enseigner le Daito-Ryu à des personnes hors du clan, l’une d’elle fût Morihei UESHIBA (1883/1969) (fondateur de l’Aïkido).

Maître Ueshiba enseignera le Daito-Ryu à Maître Minoru MOCHIZUKI (1907/2003) qui l’enseignera à son tour sous la forme Aïkido Jujitsu (un regroupement de ses connaissances) à Jim ALCHEIK (1931/1962).

Jim ALCHEIK

De 1954 à 1957, Jim ALCHEIK étudie au Dojo Yoseikan de Minoru MOCHIZUKI qui le considérait comme son représentant pour l’Europe. Au retour du Japon, il crée la Fédération Française d’Aïkido Taï-Jitsu et Kendo (FFATK), et enseigne ces trois disciplines. Son Taï-Jitsu est une méthode de self-défense basée sur les techniques qu’il avait apprises du Maître.

Jim ALCHEIK eu trois assistants. L’un d’eux, Roland HERNAEZ, s’occupait tout particulièrement de la partie Taï-Jitsu.

Les Maîtres KAWAISHI, LEVANIER et PLEE furent les premiers professeurs de Maître HERNAEZ. Roland HERNAEZ débute le judo et le Ju-Jitsu en 1951 avec les Maîtres KAWAISHI (pionnier du Judo en France) et LEVANNIER (ceinture noire n°36, ancien directeur technique national de la FFJDA), puis le Karaté en 1956 avec Maître Henri PLEE (pionnier du Karaté en France et en Europe).

Au décès de Jim ALCHEIK en 1962, Roland HERNAEZ s’attacha alors à mettre sur pied une méthode de travail et d’entraînement adapté adaptée à la conception didactique occidentale, en conservant scrupuleusement l’esprit du Budo Japonais, tout en partant de l’enseignement de Jim ALCHEIK.

Maître Roland HERNAEZ

En 1977, le Taï-Jitsu devient  la 1èrediscipline à s’affilier à la Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires (FFKAMA). Ouverture des premiers clubs en Espagne sous la direction de Roland HERNAEZ et Georges HERNAEZ. Création de Fédération Internationale de Taï-Jitsu et Ju-Jitsu dont le Président n’est autre que Roland HERNAEZ.

En 1985, des experts Japonais de différents Budo, sous la direction de Maître MOCHIZUKI, proposent de rajouter le label Nihon (qui signifie authentiquement Japonais). C’est depuis que notre discipline s’appelle NIHON TAï-JITSU et c’est une reconnaissance officielle du travail de Maître HERNAEZ.

Maître Minoru MOCHIZUKI et Roland HERNAEZ

En reconnaissance des services rendus au Budo, Maître HERNAEZ a également été nommé aux titres de Shihan et Hanshi (école MOCHIZUKi et Seibukan de Kyoto)

Maître HERNAEZ c’est aussi plus de soixante années consacrées aux Arts Martiaux :

  • 1erDan de Shorinji-Kempo
  • 7èmeDan de Judo (ordre des professeurs)
  • 6èmeDan d’Aïki-Jitsu (Seibukan)
  • 9èmeDan de Karaté Jutsu / Nihon TaÏ-Jitsu
  • 10èmeDan Japon (Seibukan)
  • Diplôme d’Etat 2èmedegré en Judo, Aïkido et Karaté

Au départ, la région a été structurée par Christian LEFEBVRE (élève de Maître HERNAEZ) avec l’aide de deux jeunes professeurs, partenaires et amis, Philippe AVRIL et Daniel FAYNOT en 1986. Suite au décès de Christian LEFEBVRE à la fin des années 90 et, plus tard, au départ à l’étranger de Daniel FAYNOT, Philippe AVRIL (aujourd’hui 7èmeDan FFK et FMNITAI), a continué la mission qui lui avait été confiée. Aujourd’hui, c’est aidé de toute l’équipe pédagogique de la région, qu’il a lui même formée, que cette belle mission perdure pour le plaisir et la progression de tous les élèves et professeurs.

Aujourd’hui le Taï-Jitsu est affilié à la FFK (Fédération Française de Karaté)